Comment trouver son ikigai ?

Nombreux sont les jeunes diplômés (et les cadres en quête de reconversion) qui se demandent dans quelle direction emmener leur carrière. Pour trouver la réponse à cette question, le pays du soleil levant a inventé un outil simple et puissant. Attrapez un crayon et une feuille de papier : c’est le moment de trouver votre ikigai.

L’ikigai : qu’est-ce que c’est ?

Créé au Japon, le terme ikigai rassemble les concepts « iki » (vie) et « gai » (qui vaut la peine). Trouver son ikigai s’apparenterait donc à donner un sens à sa vie, une raison de se lever le matin. Chez les Japonais, vivre en adéquation avec son ikigai est un gage de longévité et de bonne santé. Même s’il n’est pas toujours à visée professionnelle, cet outil peut se révéler très puissant pour trouver sa voie dans le monde du travail.

Les 4 éléments qui composent l’ikigai

Rassurez-vous, l’exercice de l’ikigai est bien plus simple qu’il n’y paraît. Pour vous y essayer, prenez le temps de réfléchir et de noter ces 4 éléments :

Ce que j’aime faire

Dans quelles activités vous sentez-vous bien ? Dans quelles tâches prenez-vous du plaisir au travail ? Quelles relations vous comblent ? Avez-vous des loisirs sur votre temps libre ?

Ce pour quoi je suis doué

Dans cette catégorie, notez toutes les activités dans lesquelles vous avez des compétences. Que savez-vous faire, peut-être même mieux que les autres ? Que cette opinion vienne de votre entourage ou de vous-même, elle est légitime dans l’exercice de l’ikigai.

Ce pour quoi je peux être payé

Quelles sont les activités pour lesquelles vous êtes déjà payé ? Celles pour lesquelles on pourrait vous rémunérer ? Et au-delà de l’argent, vous a-t-on déjà remercié ou reconnu pour un service rendu, par exemple ?

Ce dont le monde a besoin

Ici on ne parle pas de la paix dans le monde ni d’endiguer la famine. Interrogez-vous sur vos valeurs et sur la façon dont vous aimeriez contribuer au monde. Que pourriez-vous apporter aux autres ?

Au croisement de ces 4 éléments, demandez-vous à présent quelles activités pourrait les faire se rencontrer :

  • Entre ce que vous aimez et ce pour quoi vous êtes doué, se trouve votre passion,
  • Entre ce que vous aimez et ce dont le monde a besoin, se trouve votre mission,
  • Entre ce dont le monde a besoin et ce pour quoi vous pouvez être payé, se trouve votre vocation,
  • Entre ce pour quoi vous êtes doué et ce pour quoi vous pouvez être payé, se trouve votre profession.

Nos conseils pour utiliser l’ikigai

Pour tirer profit au maximum de cet exercice, rappelez-vous ces quelques astuces :

  • Avant de commencer, gardez l’esprit ouvert et laissez de côté les croyances que vous avez sur vous-même. Le résultat vous surprendra certainement.
  • Notez sur une autre feuille ce dont vous ne voulez plus voir dans le monde. Il est parfois plus facile d’identifier ce qui est déjà dans notre vie.
  • N’hésitez pas à demander à des proches de confiance de vous accompagner dans cette démarche.

C Bo Talents est là pour vous aider à identifier et valoriser vos compétences. Réservez un coaching pour prendre conscience de vos forces et trouver votre voie.

Tous les articles

santé mentale au travail

Les 3 conséquences de la pandémie sur la santé mentale des salariés

Même si la détresse psychologique est globalement en baisse chez les salariés, la pandémie de Covid-19 a laissé des traces […]

carrière ressources humaines

Pour quel métier des Ressources Humaines êtes-vous fait ?

Le domaine des Ressources Humaines offre des jobs enrichissants sur les plans humain et professionnel. Mais en vérité, il existe […]

trouver son ikigai

Comment trouver son ikigai ?

Nombreux sont les jeunes diplômés (et les cadres en quête de reconversion) qui se demandent dans quelle direction emmener leur […]

équi-coaching

Comment l’équi-coaching peut-il m’aider en tant que manager ?

Avez-vous déjà entendu parler de l’équi-coaching ? Dirigeants, managers ou employés, côtoyer les chevaux n’a jamais été aussi transformateur. La […]

intelligence émotionnelle manager

Pourquoi travailler son intelligence émotionnelle en tant que manager ?

Selon le Forum économique mondial, l’intelligence émotionnelle figurera parmi les dix compétences les plus attendues chez un manager en 2022 […]

Process communication

Qu’est-ce que la Process Communication ?

Le terme ne vous dit peut-être pas grand-chose, pourtant, sur les trente dernières années, plus de 130 000 Français ont […]

Communication au travail

Les pouvoirs insoupçonnés du rire au travail

Saviez-vous que le rire était arrivé chez l’homme avant la faculté de langage ? Il servait alors de signal pour […]

mieux communiquer au travail

4 conseils pour mieux gérer les conflits au travail

Chez C Bo Talents, on ne cesse de répéter qu’une entreprise est faite d’humains. Nos différences font notre richesse, mais […]

burn out au travail

Comment prévenir l’épuisement professionnel ?

En 2017, 18% des salariés et 21% des travailleurs indépendants déclaraient avoir déjà été victimes d’un syndrome d’épuisement professionnel (burn-out). […]

communication au travail

Les 4 piliers de la communication non-violente

Mise au point par le psychologue Marshall Rosenberg dans les années 1970, la Communication Non Violente (CNV) propose une autre […]

Voulez-vous faire pousser vos talents ?

Prendre contact

"Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir mais de le rendre possible" A. De St Exupéry

Aurore sur la cime des montagnes

Passez à l’action

Votre message a bien été envoyé, merci !

Votre message n’a pas pu être envoyé, vérifiez avoir correctement rempli les champs du formulaire.

Veuillez saisir tous les champs obligatoires et cocher la case ci-dessus pour pouvoir envoyer cet e-mail !

Comment prévenir l’épuisement professionnel ?

En 2017, 18% des salariés et 21% des travailleurs indépendants déclaraient avoir déjà été victimes d’un syndrome d’épuisement professionnel (burn-out). Laissée de côté pendant des décennies, la santé mentale est aujourd’hui un sujet brûlant dans le monde professionnel. On sait désormais reconnaître les symptômes de l’épuisement professionnel, ainsi les facteurs qui en facilitent l’arrivée. Voici tous nos conseils pour prévenir le burn-out.

Les facteurs psychosociaux qui augmentent le risque de burn-out

Six risques psychosociaux ont été recensés par l’INRS (Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles). Ancrés dans la réalité du monde du travail, ces facteurs évoluent sans cesse. Parmi eux, on peut citer :

L’intensité du travail

Cela concerne les horaires décalés et/ou changeants, journées à rallonge, objectifs chiffrés (et parfois irréalistes) à atteindre, exigence de polyvalence, etc.

Les exigences émotionnelles

Surtout dans les métiers de services, il s’agit du fait de devoir cacher ses émotions, afficher un sourire en toutes circonstances, les tensions avec le public, l’exposition à la souffrance humaine, etc.

Le manque d’autonomie

Il est expérimenté par une majorité de femmes qui déclarent ne pas pouvoir prendre des décisions dans leur travail, ni développer leurs compétences comme elles le voudraient.

Les relations dégradées entre collègues ou avec la hiérarchie

Elles incluent le manque de perspective de carrière, le harcèlement moral ou encore l’attention portée au bien-être des salariés.

Les conflits de valeur

Il s’agit de l’inadéquation entre les tâches effectuées par le travailleur et les valeurs qui lui sont chères.

L’insécurité vis-à-vis de l’avenir

Cette insécurité naît de la présence d’un contrat précaire, de la peur de perdre son emploi, etc.

Les symptômes du burn-out

Que cela vous concerne directement ou l’un de vos collègues de travail, il existe un certain nombre de signes précurseurs auxquels il faut prêter attention. Au bureau, vous pouvez observer des difficultés à vous concentrer sur les différentes tâches, une perte de mémoire ou une baisse significative de la productivité. Dans la vie de tous les jours, le burn-out peut se traduire par des insomnies, des maux de tête récurrents, des douleurs musculaires ou un changement dans le comportement alimentaire (perte ou augmentation de l’appétit).

En général, le mal-être est assez flagrant dans les relations entre collègues : la personne semble triste, nerveuse, fatiguée ou se replie sur elle-même. Toutes ces difficultés mènent parfois à une consommation déraisonnée de caféine, d’alcool, ou de tabac.

Nos conseils pour prévenir le burn-out au travail

  • Prenez régulièrement des pauses dans votre journée, que ce soit pour prendre l’air ou simplement vous étirer.
  • Ne vous laissez pas gagner par le stress au travail et voyez comment vous pouvez organiser vos journées différemment : classer vos tâches selon leur urgence, refuser les tâches ou les événements chronophages.
  • Apprenez à mieux communiquer avec vos collaborateurs grâce à la Communication Non-Violente.
  • Si besoin, parlez de vos difficultés à un collègue, un N+1, le médecin du travail ou un thérapeute spécialisé.

Vous vous sentez concerné par des problématiques d’épuisement professionnel ? Réservez dès maintenant votre séance de coaching individuel ou en équipe pour harmoniser vos relations interpersonnelles.

Sources :

https://www.harmonie-mutuelle.fr/sites/default/files/2021-06/observatoire-entreprise-sante-2017.pdf

https://dares.travail-emploi.gouv.fr/sites/default/files/bd5db852ae719a89f36f7a92a17fa7e8/Synthèse Stat’ n°37 – Chiffres clés_ CT_santé.pdf

Tous les articles

santé mentale au travail

Les 3 conséquences de la pandémie sur la santé mentale des salariés

Même si la détresse psychologique est globalement en baisse chez les salariés, la pandémie de Covid-19 a laissé des traces […]

carrière ressources humaines

Pour quel métier des Ressources Humaines êtes-vous fait ?

Le domaine des Ressources Humaines offre des jobs enrichissants sur les plans humain et professionnel. Mais en vérité, il existe […]

trouver son ikigai

Comment trouver son ikigai ?

Nombreux sont les jeunes diplômés (et les cadres en quête de reconversion) qui se demandent dans quelle direction emmener leur […]

équi-coaching

Comment l’équi-coaching peut-il m’aider en tant que manager ?

Avez-vous déjà entendu parler de l’équi-coaching ? Dirigeants, managers ou employés, côtoyer les chevaux n’a jamais été aussi transformateur. La […]

intelligence émotionnelle manager

Pourquoi travailler son intelligence émotionnelle en tant que manager ?

Selon le Forum économique mondial, l’intelligence émotionnelle figurera parmi les dix compétences les plus attendues chez un manager en 2022 […]

Process communication

Qu’est-ce que la Process Communication ?

Le terme ne vous dit peut-être pas grand-chose, pourtant, sur les trente dernières années, plus de 130 000 Français ont […]

Communication au travail

Les pouvoirs insoupçonnés du rire au travail

Saviez-vous que le rire était arrivé chez l’homme avant la faculté de langage ? Il servait alors de signal pour […]

mieux communiquer au travail

4 conseils pour mieux gérer les conflits au travail

Chez C Bo Talents, on ne cesse de répéter qu’une entreprise est faite d’humains. Nos différences font notre richesse, mais […]

burn out au travail

Comment prévenir l’épuisement professionnel ?

En 2017, 18% des salariés et 21% des travailleurs indépendants déclaraient avoir déjà été victimes d’un syndrome d’épuisement professionnel (burn-out). […]

communication au travail

Les 4 piliers de la communication non-violente

Mise au point par le psychologue Marshall Rosenberg dans les années 1970, la Communication Non Violente (CNV) propose une autre […]

Voulez-vous faire pousser vos talents ?

Prendre contact

"Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir mais de le rendre possible" A. De St Exupéry

Aurore sur la cime des montagnes

Passez à l’action

Votre message a bien été envoyé, merci !

Votre message n’a pas pu être envoyé, vérifiez avoir correctement rempli les champs du formulaire.

Veuillez saisir tous les champs obligatoires et cocher la case ci-dessus pour pouvoir envoyer cet e-mail !

Pourquoi et comment pratiquer la gratitude au travail ?

Pour bon nombre de Français, la gratitude sur le lieu de travail constitue un levier important pour leur qualité de vie en général. Un employé qui n’obtient pas la reconnaissance qu’il juge nécessaire peut être davantage sujet au stress. A contrario, la gratitude pratiquée au travail contribue à la motivation, à la productivité et au bonheur de façon générale. Voici 3 bonnes raisons de pratiquer la gratitude au travail.

Le meilleur moyen pour garder un collaborateur dans votre équipe

Connaissez-vous le principe de psychologie appelé « conditionnement opérant » ? Selon ce concept, un employé reste continuellement motivé lorsqu’il est récompensé de façon spontanée et imprévisible. Ce n’est pas pour rien que les machines à sous du casino sont si addictives : elles fonctionnent sur le même principe. Veillez donc à récompenser vos collaborateurs régulièrement, pour des occasions simples comme un anniversaire ou l’atteinte d’un objectif. Sachez aussi qu’une récompense accordée spontanément, sans occasion particulière, sera perçue comme plus authentique et sincère.

À long terme, les sentiments de reconnaissance et de respect sont plus motivants que le salaire et les avantages liés à ce dernier. Mieux encore qu’une augmentation, dites « merci » à vos collaborateurs, reconnaissez et validez leurs compétences, dites-leur à haute voix pourquoi vous appréciez de travailler avec eux. Et observez l’effet que cela a sur eux (et sur vous).

À ce sujet, (re)découvrez notre article sur la communication au travail.

La gratitude pour s’ancrer dans le moment présent

Les liens entre gratitude et bonheur ne sont plus à démontrer. En effet, la gratitude est une pratique de l’instant qui oblige à se trouver dans le moment présent. Or, les pensées négatives, qui génèrent le plus de stress, sont celles tournées vers les événements passés ou l’anticipation de l’avenir.

Pour intégrer la gratitude à votre journée de travail, pratiquez cet exercice simple : le soir, en rentrant du bureau, énumérez mentalement 3 choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant.e dans votre journée (événements, situations, rencontres). Si des pensées négatives vous viennent en tête, voyez comment vous pouvez les rendre positives. Exemple : « Mon N+1 n’est pas assez présent quand j’ai besoin de lui » devient « Mon N+1 me fait confiance et m’accorde de l’autonomie pour évoluer ».

La gratitude au travail : alliée de la productivité

Depuis plusieurs années, la psychologie positive s’intéresse à la gratitude et a démontré qu’elle contribuait de façon importante au bien-être général de l’être humain. Parmi les bienfaits de la gratitude, on peut citer les suivants :

  • Amélioration de la qualité du sommeil,
  • Optimisation des fonctions cognitives, de la créativité, de la curiosité, de l’apprentissage,
  • Facilitation dans les échanges et la création de liens avec les autres,
  • Meilleure gestion des émotions négatives : colère, frustration, agacement, etc.

Un professionnel qui pratique la gratitude sera donc, globalement, quelqu’un de plus heureux et, par conséquent, beaucoup plus productif au travail. Après tout, le psychologue Abraham Maslow disait lui-même que les besoins d’appartenance et d’estime de soi, viennent avant celui d’accomplissement.

Quoi de mieux pour récompenser vos collaborateurs que de leur offrir une journée de cohésion d’équipe ? Réservez la vôtre dès maintenant avec C Bo Talents !

Tous les articles

santé mentale au travail

Les 3 conséquences de la pandémie sur la santé mentale des salariés

Même si la détresse psychologique est globalement en baisse chez les salariés, la pandémie de Covid-19 a laissé des traces […]

carrière ressources humaines

Pour quel métier des Ressources Humaines êtes-vous fait ?

Le domaine des Ressources Humaines offre des jobs enrichissants sur les plans humain et professionnel. Mais en vérité, il existe […]

trouver son ikigai

Comment trouver son ikigai ?

Nombreux sont les jeunes diplômés (et les cadres en quête de reconversion) qui se demandent dans quelle direction emmener leur […]

équi-coaching

Comment l’équi-coaching peut-il m’aider en tant que manager ?

Avez-vous déjà entendu parler de l’équi-coaching ? Dirigeants, managers ou employés, côtoyer les chevaux n’a jamais été aussi transformateur. La […]

intelligence émotionnelle manager

Pourquoi travailler son intelligence émotionnelle en tant que manager ?

Selon le Forum économique mondial, l’intelligence émotionnelle figurera parmi les dix compétences les plus attendues chez un manager en 2022 […]

Process communication

Qu’est-ce que la Process Communication ?

Le terme ne vous dit peut-être pas grand-chose, pourtant, sur les trente dernières années, plus de 130 000 Français ont […]

Communication au travail

Les pouvoirs insoupçonnés du rire au travail

Saviez-vous que le rire était arrivé chez l’homme avant la faculté de langage ? Il servait alors de signal pour […]

mieux communiquer au travail

4 conseils pour mieux gérer les conflits au travail

Chez C Bo Talents, on ne cesse de répéter qu’une entreprise est faite d’humains. Nos différences font notre richesse, mais […]

burn out au travail

Comment prévenir l’épuisement professionnel ?

En 2017, 18% des salariés et 21% des travailleurs indépendants déclaraient avoir déjà été victimes d’un syndrome d’épuisement professionnel (burn-out). […]

communication au travail

Les 4 piliers de la communication non-violente

Mise au point par le psychologue Marshall Rosenberg dans les années 1970, la Communication Non Violente (CNV) propose une autre […]

Voulez-vous faire pousser vos talents ?

Prendre contact

"Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir mais de le rendre possible" A. De St Exupéry

Aurore sur la cime des montagnes

Passez à l’action

Votre message a bien été envoyé, merci !

Votre message n’a pas pu être envoyé, vérifiez avoir correctement rempli les champs du formulaire.

Veuillez saisir tous les champs obligatoires et cocher la case ci-dessus pour pouvoir envoyer cet e-mail !