4 techniques pour améliorer sa communication au travail

On le sait, une mauvaise communication sur le lieu de travail est source de stress, voire de conflit au sein d’une équipe. Elle peut même impacter votre productivité et votre bien-être général de façon négative. Lorsqu’un désaccord survient, il y a généralement deux écoles : se taire et ruminer sa propre colère, ou générer un conflit. Or, une communication bien maîtrisée peut prévenir bon nombre de tensions entre collaborateurs. Voici 4 techniques efficaces pour améliorer votre communication au travail.

Choisir le bon moment pour exprimer ses émotions

L’attitude de votre collègue vous dérange et vous avez besoin de lui en parler ? Pour désamorcer la situation, soyez sûr d’opter pour un moment où votre interlocuteur n’est pas occupé ni contrarié. Un endroit calme, à l’écart du reste de l’équipe, vous permettra également de vous entretenir dans de bonnes conditions. Cette technique est l’occasion pour vous de prendre du recul et de ne pas réagir « à chaud ».

Exprimer ses émotions à la 1ère personne

Utiliser le «je» est une méthode connue depuis longtemps dans la communication au travail, et même dans la sphère privée (famille, amis …). Commencez par évoquer la situation qui vous pose problème, puis ce que cela vous fait ressentir. Par exemple, si votre collègue parle trop fort au téléphone dans l’open space, dites-lui « Quand ta voix est forte au téléphone, je me sens déconcentré/perturbé et je n’arrive pas à travailler efficacement. » C’est une excellente façon de lui faire prendre conscience de son comportement sans qu’il se sente agressé.

L’écoute active : écouter pour être écouté

Pour mener une conversation, il faut au moins deux personnes, n’est-ce pas ? L’idée est donc de porter une attention particulière à la qualité de l’échange et de la relation. Créez les conditions qui permettront à votre interlocuteur de s’exprimer et de se sentir compris. L’objectif n’est pas d’avoir raison, mais de trouver ensemble un terrain d’entente.

Pour pratiquer l’écoute active, il est nécessaire de maîtriser certaines compétences :

  • Montrer de l’empathie
  • Percevoir ce qui n’est pas dit (la communication non verbale)
  • Utiliser les silences à bon escient
  • Savoir relancer son interlocuteur
  • Utiliser la reformulation pour s’assurer d’avoir bien compris
  • Se servir du questionnement : la méthode CQQCOQP (Comment ? Qui? Quoi ? Combien ? Où ? Quand ? et Pourquoi ?)

L’importance de la communication non verbale

Vous ne vous en rendez certainement pas compte, mais 60% de votre communication est non-verbale. Au même titre que vos paroles, vos gestes et votre attitude ont un impact sur vos interlocuteurs. Que vous soyez manager ou employé, garder une posture transparente, cohérente et positive contribue à améliorer la qualité de vos échanges entre membres d’une même équipe. Pour bien vous faire comprendre et véhiculer clairement votre message, suivez ces quelques conseils :

  • Arborez un visage décontracté et ouvert, voire souriant ;
  • Montrez que vous êtes ouvert au dialogue en décroisant les bras ;
  • Tenez-vous droit pour signifier votre assurance ;
  • Regardez votre interlocuteur dans les yeux pour lui montrer que vous le considérez.

Vous l’aurez compris, la communication au travail doit être positive, bienveillante et prendre en compte tous les acteurs du dialogue. C’est le sujet de ma prochaine formation dont le lancement est prévu pour bientôt. D’ici là, contactez-moi pour un coaching individuel ou en équipe. Ensemble, harmonisons les relations au sein de votre équipe !

Tous les articles

Voulez-vous faire pousser vos talents ?

Prendre contact

"Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir mais de le rendre possible" A. De St Exupéry

Aurore sur la cime des montagnes

Passez à l’action

Votre message a bien été envoyé, merci !

Votre message n’a pas pu être envoyé, vérifiez avoir correctement rempli les champs du formulaire.

Veuillez saisir tous les champs obligatoires et cocher la case ci-dessus pour pouvoir envoyer cet e-mail !