Comment intégrer au mieux un salarié hypersensible ?

Si votre image de l’hypersensibilité est celle d’une personne incapable de contrôler ses émotions, ni de créer des relations de qualité, alors détrompez-vous. S’il est difficile pour les personnes hypersensibles de s’intégrer parfaitement dans le paysage professionnel, c’est parce que l’on connait encore trop peu cette particularité. Zoom sur l’hypersensibilité et les différentes façons de la rendre compatible avec la vie de bureau.

L’hypersensibilité, qu’est-ce que c’est ?

Une personne est qualifiée d’hypersensible lorsqu’elle est confrontée au quotidien à :

  • Une sensibilité accrue au niveau des sens, parfois les 5 en même temps ;
  • Une surcharge émotionnelle comparable à des « montagnes russes », doublée d’une grande capacité d’empathie ;
  • Un cerveau en ébullition permanente, avec des pensées qui jaillissent constamment.

Les difficultés de la vie professionnelle pour un.e hypersensible

La multiplicité des connexions entre les neurones des hypersensibles, rendent leur fonctionnement cérébral différent de celui des autres personnes. Ils/Elles perçoivent un nombre incalculable d’informations au cours d’une journée et traitent chacune d’entre elles avec une grande profondeur. Cette activité intérieure permanente les rendent plus enclins à la fatigue, ce qui en fait d’excellents « clients » au burn-out.

Ils/elles aimeraient être partout à la fois, et mettre en oeuvre la foule d’idées qui viennent à eux/elles chaque jour. Rapidement submergé.e.s par leurs émotions, mais aussi par leur charge de travail, ils/elles éprouvent des difficultés à hiérarchiser leurs tâches.

Comment faciliter la vie des hypersensibles au travail ?

Travailler en open-space peut devenir un enfer pour un.e hypersensible lorsque le niveau sonore devient trop élevé. Perçus comme « normaux » pour le commun des mortels, bruits ambiants, passages de collègues, conversations non relatives au travail, sont autant de stimulis non sollicités. Frein à la concentration, ils font aussi baisser la productivité. Il est donc primordial pour un.e hypersensible d’évoluer dans un environnement en accord avec ses besoins (réduction du bruit, bureau séparé, télétravail …).

Même s’ils/elles n’en ont souvent pas conscience, les hypersensibles sont des êtres profondément créatifs et intuitifs. Mais leur grande capacité d’analyse leur confère une tendance permanente à la remise en question et souvent un manque de confiance en soi. Plutôt que de se fier à leur intuition développée, ils accordent davantage d’importance à l’opinion des autres. Faire plaisir à autrui pour préserver l’harmonie collective, et se préserver soi-même. Le management doit donc être tourné vers la prise en compte de ces spécificités grâce à l’intelligence émotionnelle. On doit laisser le champ libre pour que le/la salarié.e hypersensible reconnaisse ses propres talents et puisse mettre à profit sa sensibilité car il s’agit bien d’un atout.

Parce qu’ils/elles sont des « over-thinkers » (personne qui pense « trop »), nombre d’hypersensibles se retrouvent victimes du fameux syndrome de l’imposteur. Ces personnes ont un besoin constant d’être rassurées et encouragées. Elles peuvent donc être perçues comme des salarié.e.s fragiles, dont l’intégration et le management posent problème. Or, il n’en est rien. Les grandes qualités d’un.e hypersensible en font un atout indéniable pour toute entreprise. Sans oublier son fonctionnement cognitif en arborescence qui lui confère une multi-potentialité hautement appréciée dans un poste à responsabilité, par exemple.

Votre hypersensibilité vous confronte à des difficultés au travail ? Vous intégrez un.e salarié.e hypersensible ? C Bo Talents vous accompagne pour faire pousser (toutes) les graines des talents. Réservez dès maintenant votre séance de coaching.

Tous les articles

Besoins humains

5 théories sur les besoins humains

S’ils se présentent dès la naissance, nos besoins ne nous quittent pas à l’âge adulte. Bien au contraire, nous avons […]

Déjouez les manipulateurs au boulot et gardez le contrôle sur sa sérénité.

Déjouez les manipulateurs au boulot et gardez le contrôle sur sa sérénité. L’ombre de la manipulation au travail Au travail, […]

être à l'aise séance photo

3 conseils pour être à l’aise devant l’objectif d’un photographe

S’il y a un moment redouté par beaucoup de personnes, c’est bien celui qui nous fait passer devant l’objectif d’un […]

Boucle SEVF

La boucle SEVF : à quoi ça sert et comment l’appliquer ?

Le célèbre thérapeute Stephen Karpman a mis en évidence les 4 compétences qui selon lui, améliorent la qualité de l’écoute […]

coaching professionnel

En quoi consiste le métier de coach professionnel ?

Le coaching souffre encore de certains préjugés, comme le fait que les résultats ne seraient pas mesurables ou que le […]

fatigue informationnelle

Comment préserver sa santé mentale face à l’infobésité ?

C’est aujourd’hui un Français sur deux qui est concerné par cette nouvelle forme de mal-être qu’est la fatigue informationnelle. Chaînes […]

communication positive

Communication positive au travail : ces phrases qui tuent la relation professionnelle

Bien communiquer avec ses collègues de travail, c’est tout un art. Mais puisque personne n’est parfait, nous commettons tous quelques […]

7C communication

Une communication efficace grâce à la méthode des 7 C

Notre façon de communiquer avec notre entourage professionnel peut parfois être source de malentendus et provoquer des conflits. Alors comment […]

Voulez-vous faire pousser vos talents ?

Prendre contact

"Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir mais de le rendre possible" A. De St Exupéry

Aurore sur la cime des montagnes

Passez à l’action

Votre message a bien été envoyé, merci !

Votre message n’a pas pu être envoyé, vérifiez avoir correctement rempli les champs du formulaire.

Veuillez saisir tous les champs obligatoires et cocher la case ci-dessus pour pouvoir envoyer cet e-mail !

Guide de survie au bureau pour traverser l’hiver

Selon une étude Redbooth réalisée entre 2013 et 2017, les salariés sont moins efficaces sur les mois de janvier et février. Ce phénomène n’a rien de surprenant car, comme la nature, le corps humain se met en phase de repos dès que les jours raccourcissent. Mais puisqu’il n’est pas encore possible de prendre 3 mois de vacances pour se reposer, voici nos 5 astuces pour mieux vivre l’hiver au bureau.

Le Trouble Affectif Saisonnier : un mal qui touche près des 3 quarts des Français

Une autre étude, menée par Bird Office, révèle que 72% des Français constatent l’impact de l’hiver sur leur bien-être au travail : fatigue, difficultés à se concentrer, état dépressif, etc. Lorsque ces symptômes apparaissent régulièrement à l’automne et se terminent au retour des beaux jours, on parle de Trouble Affectif Saisonnier (TAS). Au-delà de cette période, il peut s’agir d’un burn-out, dont les chiffres ont explosé en 2021.

Nos conseils pour mieux vivre l’hiver au bureau

Pour ne pas sombrer dans la grisaille de l’hiver, le secret est de s’écouter. Chaque petit plaisir qui vous fera apprécier la saison hivernale, est bon à prendre.

Prenez soin de votre sommeil

L’être humain est fait pour suivre le rythme de la nature. Puisqu’il fait nuit plus tôt, couchez-vous plus tôt aussi. D’autant que le sommeil est plus réparateur avant minuit. Et si cela est possible, pourquoi ne pas tester la sieste au bureau ? Offrez à votre corps tout le repos dont il a besoin.

Restez actif

Même si vous n’avez pas du tout envie de braver le froid, efforcez-vous de continuer vos activités sportives. Si vous n’en avez aucune, peut-être est-ce le moment d’en commencer une nouvelle ? En pratiquant un sport, vous allez renforcer vos défenses immunitaires et booster votre moral.

Passez par la case « gestes barrières »

Vous connaissez maintenant ces fameux gestes par coeur. Mais on le sait, l’hiver est propice à la circulation des virus et autres bactéries. Pour vous éviter un arrêt maladie non sollicité, il vaut donc mieux garder vos distances (et vos mains propres).

Accordez-vous une boisson chaude

Faites-vous offrir un mug à Noël et gardez-le toujours près de vous pour profiter, comme 31% des Français, du plaisir réconfortant de la boisson chaude pour passer l’hiver au bureau (thé, café, tisane, etc.). Mais gare à la surdose de caféine qui peut être dangereuse, sous couvert d’un regain d’énergie.

Osez partir plus tôt

Toujours selon Bird Office, les salariés français sont 49% à quitter le bureau plus tôt en hiver. Difficile de rester productif lorsque la nuit tombe à 17h, car le manque de lumière affecte notre horloge biologique. Alors, à quand une adaptation des horaires en entreprise ? Certains lycées américains ont déjà tenté l’expérience de calquer les horaires sur l’horloge biologique des adolescents. Résultat : moins d’absentéisme et de meilleurs résultats. Pourquoi ne pas profiter de votre entretien annuel (lien article) pour en parler à votre manager ?

C Bo Talents vous accompagne dans la gestion de vos émotions pour lutter contre la déprime saisonnière. Réservez un coaching pour affronter l’hiver au bureau.

Tous les articles

Besoins humains

5 théories sur les besoins humains

S’ils se présentent dès la naissance, nos besoins ne nous quittent pas à l’âge adulte. Bien au contraire, nous avons […]

Déjouez les manipulateurs au boulot et gardez le contrôle sur sa sérénité.

Déjouez les manipulateurs au boulot et gardez le contrôle sur sa sérénité. L’ombre de la manipulation au travail Au travail, […]

être à l'aise séance photo

3 conseils pour être à l’aise devant l’objectif d’un photographe

S’il y a un moment redouté par beaucoup de personnes, c’est bien celui qui nous fait passer devant l’objectif d’un […]

Boucle SEVF

La boucle SEVF : à quoi ça sert et comment l’appliquer ?

Le célèbre thérapeute Stephen Karpman a mis en évidence les 4 compétences qui selon lui, améliorent la qualité de l’écoute […]

coaching professionnel

En quoi consiste le métier de coach professionnel ?

Le coaching souffre encore de certains préjugés, comme le fait que les résultats ne seraient pas mesurables ou que le […]

fatigue informationnelle

Comment préserver sa santé mentale face à l’infobésité ?

C’est aujourd’hui un Français sur deux qui est concerné par cette nouvelle forme de mal-être qu’est la fatigue informationnelle. Chaînes […]

communication positive

Communication positive au travail : ces phrases qui tuent la relation professionnelle

Bien communiquer avec ses collègues de travail, c’est tout un art. Mais puisque personne n’est parfait, nous commettons tous quelques […]

7C communication

Une communication efficace grâce à la méthode des 7 C

Notre façon de communiquer avec notre entourage professionnel peut parfois être source de malentendus et provoquer des conflits. Alors comment […]

Voulez-vous faire pousser vos talents ?

Prendre contact

"Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir mais de le rendre possible" A. De St Exupéry

Aurore sur la cime des montagnes

Passez à l’action

Votre message a bien été envoyé, merci !

Votre message n’a pas pu être envoyé, vérifiez avoir correctement rempli les champs du formulaire.

Veuillez saisir tous les champs obligatoires et cocher la case ci-dessus pour pouvoir envoyer cet e-mail !

3 solutions pour alléger la charge mentale des femmes

Le terme « charge mentale » est apparu pour la première fois en 1984 dans la bouche de la sociologue Monique Haicault. Il est aujourd’hui employé pour désigner le fait d’organiser, de planifier et de gérer le quotidien d’un foyer. En 2015, le salaire d’un homme était supérieur de 23% à celui d’une femme. Depuis, l’écart entre hommes et femmes ne s’est pas vraiment réduit. En cause : les inégalités salariales, couplées aux discriminations à l’embauche et au plafond de verre qui freine l’évolution des femmes dans le monde du travail. Zoom sur 3 façons d’alléger la charge mentale des femmes.

Apprendre à déléguer pour partager la charge mentale

Une étude menée par l’Insee en 2010 révèle que les tâches domestiques sont assurées à 64% par les femmes, et les tâches parentales à 71%. Être au bureau et penser à la liste de courses, est une situation plutôt familière pour beaucoup de femmes. Si la charge mentale de la vie privée s’ajoute à la sphère professionnelle, elle nuit aussi à son bon fonctionnement. Porter cette responsabilité en permanence mène les femmes à adopter des comportements et des choix différents de ceux des hommes au travail. Résultat : les inégalités de genres se creusent encore davantage.

Notre conseil : en discuter avec son ou sa conjoint(e) et décider ensemble d’une nouvelle répartition des tâches. Pour un échange sans conflit, pensez à la Communication Non Violente.

… et en profiter pour prendre du temps pour soi

Les femmes travaillent tout autant, voire plus que les hommes. Mais si les tâches du foyer sont comprises dans leur temps de travail, elles ne sont pas rémunérées. Ce manque d’équité au sein du couple contribue à l’insatisfaction et au niveau de stress des femmes. Et le cercle vicieux s’installe : les pensées liées à ce mal-être alimentent la charge mentale au quotidien. Pour  qu’elles puissent faire face à cette double charge de travail, l’entreprise doit aujourd’hui leur offrir la flexibilité dont elles ont besoin. À défaut, le risque d’isolement et de burn-out s’accroît de jour en jour.

Notre conseil : Pour se rendre disponible pour les autres, il faut d’abord être en phase avec soi-même. S’aérer régulièrement l’esprit en partant seule tout un week-end, peut vraiment changer la donne.

Prendre conscience des comportements genrés ancrés dans l’éducation et la société

Parce qu’on leur a inculqué depuis leur plus jeune âge qu’elles devaient gagner moins que leur mari, de nombreuses femmes finissent par brider leur propre évolution professionnelle. Se partager la charge mentale et les tâches domestiques est un moyen d’offrir un nouveau modèle à ses enfants. Outre l’éducation des filles et des garçons, les politiques publiques doivent aller dans le même sens en véhiculant des images et discours plus égalitaires.

Notre conseil : Participer à l’évolution sociale en éduquant différemment et en soutenant les actions politiques comme l’allongement du congé paternité, par exemple.

Vous avez besoin d’aide pour gérer votre charge mentale ? Contactez C Bo Talents pour une séance de coaching personnalisée.

Tous les articles

Besoins humains

5 théories sur les besoins humains

S’ils se présentent dès la naissance, nos besoins ne nous quittent pas à l’âge adulte. Bien au contraire, nous avons […]

Déjouez les manipulateurs au boulot et gardez le contrôle sur sa sérénité.

Déjouez les manipulateurs au boulot et gardez le contrôle sur sa sérénité. L’ombre de la manipulation au travail Au travail, […]

être à l'aise séance photo

3 conseils pour être à l’aise devant l’objectif d’un photographe

S’il y a un moment redouté par beaucoup de personnes, c’est bien celui qui nous fait passer devant l’objectif d’un […]

Boucle SEVF

La boucle SEVF : à quoi ça sert et comment l’appliquer ?

Le célèbre thérapeute Stephen Karpman a mis en évidence les 4 compétences qui selon lui, améliorent la qualité de l’écoute […]

coaching professionnel

En quoi consiste le métier de coach professionnel ?

Le coaching souffre encore de certains préjugés, comme le fait que les résultats ne seraient pas mesurables ou que le […]

fatigue informationnelle

Comment préserver sa santé mentale face à l’infobésité ?

C’est aujourd’hui un Français sur deux qui est concerné par cette nouvelle forme de mal-être qu’est la fatigue informationnelle. Chaînes […]

communication positive

Communication positive au travail : ces phrases qui tuent la relation professionnelle

Bien communiquer avec ses collègues de travail, c’est tout un art. Mais puisque personne n’est parfait, nous commettons tous quelques […]

7C communication

Une communication efficace grâce à la méthode des 7 C

Notre façon de communiquer avec notre entourage professionnel peut parfois être source de malentendus et provoquer des conflits. Alors comment […]

Voulez-vous faire pousser vos talents ?

Prendre contact

"Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir mais de le rendre possible" A. De St Exupéry

Aurore sur la cime des montagnes

Passez à l’action

Votre message a bien été envoyé, merci !

Votre message n’a pas pu être envoyé, vérifiez avoir correctement rempli les champs du formulaire.

Veuillez saisir tous les champs obligatoires et cocher la case ci-dessus pour pouvoir envoyer cet e-mail !

Les 3 conséquences de la pandémie sur la santé mentale des salariés

Même si la détresse psychologique est globalement en baisse chez les salariés, la pandémie de Covid-19 a laissé des traces sur le plan psychologique. Sondage Empreinte Humaine et Opinion Way ont interrogé plus de 2000 Français entre le 28 septembre et le 7 octobre 2021. Entre burn-out et modification des modes de vie, les chiffres qui en ressortent sont édifiants. Voici 3 conséquences de la pandémie sur la santé mentale des salariés.

Le burn-out en plein boom chez les jeunes managers

Si le nombre de travailleurs en situation de détresse psychologique diminue, il n’en reste pas moins préoccupant. En 2021, 2,55 millions de salariés français font face à un burn-out sévère. C’est 2,7 fois plus que les chiffres de mai 2020. Parmi les cas de détresse psychologique, 33% concernent des dépressions nécessitant un traitement. Les personnes les plus touchées sont les femmes (à 44%) et les moins de 39 ans (à 50%). Avec un taux qui s’élève à 18%, ce sont les managers qui déclarent le plus de burn-out sévères. À ce sujet, retrouvez notre article sur l’épuisement professionnel.

Face à ces chiffres, 82% des collaborateurs espèrent une évolution de leur qualité de vie au travail, et on les comprend. On sait maintenant que des conditions de travail adaptées sont la clé de la fidélisation et de la performance des employés.

Changer d’emploi pour ne pas sombrer dans la dépression

S’ils ne sont que 16% à être passés à l’action, 31% des salariés français déclarent avoir envie de changer d’emploi. En effet, 55% d’entre eux ont vu leur santé mentale se dégrader pendant la crise sanitaire. Ils sont 84% à effectuer des changements majeurs dans leur vie pour ne pas sombrer émotionnellement. C’est ce que l’on appelle le phénomène de croissance post-traumatique. En réponse à la crise du Covid-19, les salariés français ont opéré des modifications qui leur ont permis de mieux apprécier la valeur de la vie (à 69%), de revoir leurs priorités (à 58%), ou encore de trouver de nouveaux centres d’intérêt (à 50%).

Le déménagement : une solution pour mieux télétravailler

Bon nombre de travailleurs français (25%) ont d’ailleurs opté pour un changement radical : le déménagement. Parmi les personnes en télétravail, 35% affirment avoir déménagé au moins une fois depuis le début de la crise sanitaire. Ainsi, il semblerait que la détresse psychologique soit moins présente chez les télétravailleurs ayant déménagé. Ces derniers ont réalisé à quel point il était important pour eux d’évoluer dans un environnement adapté aux tâches et aux valeurs qui sont les leurs. Et pour cause, leur santé mentale s’en porte bien mieux.

Pour mieux comprendre ces chiffres, consultez l’infographie de Baromètre T8.

Vous aussi, vous pensez à changer de métier ? Contactez-nous pour réaliser votre bilan de compétences.

Tous les articles

Besoins humains

5 théories sur les besoins humains

S’ils se présentent dès la naissance, nos besoins ne nous quittent pas à l’âge adulte. Bien au contraire, nous avons […]

Déjouez les manipulateurs au boulot et gardez le contrôle sur sa sérénité.

Déjouez les manipulateurs au boulot et gardez le contrôle sur sa sérénité. L’ombre de la manipulation au travail Au travail, […]

être à l'aise séance photo

3 conseils pour être à l’aise devant l’objectif d’un photographe

S’il y a un moment redouté par beaucoup de personnes, c’est bien celui qui nous fait passer devant l’objectif d’un […]

Boucle SEVF

La boucle SEVF : à quoi ça sert et comment l’appliquer ?

Le célèbre thérapeute Stephen Karpman a mis en évidence les 4 compétences qui selon lui, améliorent la qualité de l’écoute […]

coaching professionnel

En quoi consiste le métier de coach professionnel ?

Le coaching souffre encore de certains préjugés, comme le fait que les résultats ne seraient pas mesurables ou que le […]

fatigue informationnelle

Comment préserver sa santé mentale face à l’infobésité ?

C’est aujourd’hui un Français sur deux qui est concerné par cette nouvelle forme de mal-être qu’est la fatigue informationnelle. Chaînes […]

communication positive

Communication positive au travail : ces phrases qui tuent la relation professionnelle

Bien communiquer avec ses collègues de travail, c’est tout un art. Mais puisque personne n’est parfait, nous commettons tous quelques […]

7C communication

Une communication efficace grâce à la méthode des 7 C

Notre façon de communiquer avec notre entourage professionnel peut parfois être source de malentendus et provoquer des conflits. Alors comment […]

Voulez-vous faire pousser vos talents ?

Prendre contact

"Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir mais de le rendre possible" A. De St Exupéry

Aurore sur la cime des montagnes

Passez à l’action

Votre message a bien été envoyé, merci !

Votre message n’a pas pu être envoyé, vérifiez avoir correctement rempli les champs du formulaire.

Veuillez saisir tous les champs obligatoires et cocher la case ci-dessus pour pouvoir envoyer cet e-mail !